A propos de moi

Originaire de Mons, je suis arrivée à Liège pour faire une licence en psychologie. Diplômée, j’y suis restée. Cela ne m’empêche pas d’être irrésistiblement attirée par ma ville d’origine, chaque dimanche après la Pentecôte, pour y vivre intensément le Doudou !

La première partie de ma vie professionnelle s’est déroulée dans le secteur de la psycho-gériatrie. J’y ai travaillé avec des personnes âgées désorientées, souffrant notamment de la maladie d’Alzheimer. Ce fut une école de vie déterminante pour moi : développer des ressources de compréhension, de patience, de bienveillance… Se laisser interpeller par la question de la fin de vie…

Puis, je me suis ensuite réorientée vers le secteur de l’insertion socio-professionnelle et j’y ai  découvert  la complexité du marché de l’emploi, la patience nécessaire pour en trouver un,  mais aussi la passion de découvrir des métiers dont j’ignorais l’existence (vous avez déjà rencontré des ouvriers fumistes ?).

J’ai réalisé qu’accompagner une personne dans le cadre d’un bilan de compétences, c’est partir à l’aventure… Quel métier va émerger en fin de processus ? Quel projet ? Le suspens se termine toujours bien. Il y a toujours une prise de conscience dans le style  « Waw, mais je sais faire tout cela ! ». Bref, un métier passionnant.

C’est pour toutes ces raisons que je développe aujourd’hui, avec « La manufacture des compétences », un accompagnement personnalisé, teinté de savoir-faire mais aussi de créativité, d’ingéniosité et d’ouverture. Un climat d’indépendance par rapport aux pouvoirs subsidiants est important pour moi, car, ici, chacun pose le choix d’être accompagné.